Archéologie du temps présent #1 - 2009/2010

-- Lecture-performance --

Créé à partir de la Vie matérielle de Marguerite Duras, cette Archéologie du temps présent #1 entrelace lectures et performances autour de la thématique de la condition des femmes.

Dans la Vie matérielle, Marguerite Duras dresse un portrait sans complaisance des hommes comme des femmes qui tissent la domination des hommes. Ce premier volet du cycle des "Archéologies du temps présent" a été construit dans un rapport proche et intime au spectateur et peut avoir lieu dans n'importe quel type d'espace recréant cette proximité.

« Avant, de quelque côté que je me tienne, quel que soit le siècle dans l’histoire du monde, je vois la femme dans une situation limite, intenable, dansant sur un fil au-dessus de la mort. Maintenant, de quelque côté de mon temps que je me tourne, je vois la starlette des offices médiatiques, de tourisme ou de banque, cette première de la classe, pimpante et inlassable, au courant de tout de la même façon, dansant, sur un fil au-dessus de la mort. Donc, voyez, j’écris pour rien.J’écris comme il faut écrire il me semble. J’écris pour rien. Je n’écris même pas pour les femmes. J’écris sur les femmes pour écrire sur moi, sur moi seule à travers les siècles. » Marguerite Duras La vie matérielle

Le cycle des "Archéologies du temps présent" est un cycle de formes légères en prise avec les questions qui se posent à "notre temps présent". Ce cycle entrelaçe la question de l'autobiographie avec des interrogations sur les codes de la représentations et de la performance. Les formes des archéologies tissent un rapport direct ou intime avec le public et ne nécessient pas forcément de scènes équipées (plus d'informations prochainement).

 

Une production de la Cie Les patries imaginaires, avec le soutien du Préau des arts/ Galerie de l'IUFM de Nancy et du CCAM/scène Nationale de Vandoeuvre-les-Nancy.

bullet1DATES :
- Le 15 janvier 2010 à Bonlieu/Scène Nationale d'Annec

- 6 janvier 2010, IUFM de Metz

- 12 juillet 2009, Librairie "La mémoire du monde" Festival Avignon OFF

- le 4 juillet 2009, Kulturfabrik/Esch-sur-Alzette

- 3 juin 2009, IUFM de Maxeville

- 18 mars 2009, vernissage "Le préau des arts"

- 8 mars 2009, FRAC Lorraine/Metz

- 13 novembre 2008, Galerie "Le préau des arts" IUFM de Lorraine

 

bullet1EQUIPE :
Mise en scène : Perrine Maurin
Jeu : Marianne Pichon

pdfreaders f 32pxNB

//CV de Marianne Pichon

 

bullet1VIDEOS :

  

 

  

Nous contacter

  • courier14 rue Marie Anne de Bovet  57000 METZ
  • ///Production / Ariane Lipp
    production(at)patriesimaginaires.net

    ///Artistique / Perrine Maurin 
    +33(0)6 61 50 41 84 perrine(at)patriesimaginaires.net

  • ///Médiation / Nathalie Bonafé 
    +33(0)6 75 97 66 17 nathalie(at)patriesimaginaires.net

 

Newsletter