Radiographies - 2004/2005

-- Spectacle - dispositif --

Radiographies est un spectacle théâtral expérimental qui interroge le repli sur soi et la solitude.

Ce spectacle pluridisciplinaire se définit comme une tentative « d’enregistrement de la structure interne de quatre vies traversées par l’individualisme, rayons X d’aujourd’hui »[1]. Il s’agit dans ce spectacle-dispositif de scruter le psychisme contemporain, de " l’enregistrer". Quatre individus sont placés dans une installation scénique qui reprend les données sociales de l'individualisme poussées à l'extrême (uniformisation, séparation, solitude, repli sur soi, perte des repères, oubli). Leur vie psychique est retranscrite pendant une heure au moyen de tous les éléments dramaturgiques à notre disposition : textes (une adapatation de 4 oeuvres de Charles-Ferdinand Ramuz[2]), corps, sons et vidéos.

Chaque spectateur a une place unique dans ce dispositif inspiré par cet aphorisme de Ramuz : « La vérité est comme un bouchon de carafe ; je veux dire qu’elle est taillée à facettes comme un bouchon de carafe. Nous voyons les facettes ; chacun de nous n’en voit qu’une. Nous ne voyons pas le bouchon. » C.F. Ramuz, Remarques

 

[1] En référence à la définition de la radiographie « Radiographie : n. f. (1896 ; contraction de radiophotographie) enregistrement photographique de la structure interne d’un corps traversé par des rayons X. (abrèv. cour. Radio) Radiographies : ( C.F.Ramuz ): enregistrement pluridisciplinaire de la structure interne de quatre vies traversées par l’individualisme, rayons X d’aujourd’hui

[2] Une Main, La pensée remonte les fleuves, Adam et Eve, Le cirque.

Une coproduction Cie Les patries imaginaires, CCAM / Scène Nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy, Bonlieu / Scène Nationale d’Annecy, La Bascule / maison de production audiovisuelle (Metz).

Avec le soutien de la DRAC Lorraine, du DICREAM, de la Spedidam, du Conseil Régional de Lorraine, du Conseil Général de Moselle, de l'Anpe réseau culture spectacle, du Prix Défi jeune, du Théâtre du Saulcy / Metz, du Théâtre des Communautés de communes des pays de Briey et de Notoire/Paris.

bullet1EQUIPE :
MISE EN SCENE & ADAPTATION Perrine Maurin
SCENOGRAPHIE Lino Tonelotto
PRET DES STRUCTURES Thierry Bédard
VIDEO ET ASSISTANCE ARTITSTIQUE Lino Tonelotto / La bascule production
CHOREGRAPHE Marie Cambois
ASSISTANTE MISE EN SCENE Aurélie Leporcq
ASSISTANT VIDEO Marc Fritz
MUSIQUE ORIGINALE Jean-Philippe Gross
LUMIERES Anne Vaglio
SON François Cacic
REGIE GENERALE Paul Duhard
REGIE PLATEAU Matthieu Jaeb Schneider
COMEDIENS Augustin Becard - Hélène Géhin - Gaël Leveugle - Gwendoline Rothkegel

pdfreaders-f-32pxNB.png

//CV de l'équipe

 

bullet1DATES :
- les 27 et 28 mai 2005 au Maillon / Théâtre de Strasbourg lors du Festival « Premières » co-organisation Maillon / TNS
- les 13 et 14 avril 2005 à Bonlieu - Scène Nationale d’Annecy
- les 1er et 2 décembre 2004 au Théâtre du Saulcy / Metz
- du 12 au 17 octobre 2004, Centre Culturel André Malraux / Scène Nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy

bullet1EXTRAITS VIDEOS :

  

 

  

 

  

 

Nous contacter

  • courier14 rue Marie Anne de Bovet  57000 METZ
  • ///Production / Ariane Lipp
    production(at)patriesimaginaires.net

    ///Artistique / Perrine Maurin 
    +33(0)6 61 50 41 84 perrine(at)patriesimaginaires.net

  • ///Médiation / Nathalie Bonafé 
    +33(0)6 75 97 66 17 nathalie(at)patriesimaginaires.net

 

Newsletter